USD/CAD suspendu aux chiffres du pétrole

Alors que doit être publié l’état des stocks de pétrole aux États-Unis dans quelques heures, il faut être particulièrement attentif au taux de change USD/CAD dans la mesure où ces devises sont très sensibles à l’évolution des matières premières comme le pétrole. Il est probable que le cours s’apprécie si jamais on assiste à un repli du cours du pétrole dans les jours qui viennent suite à la publication des stocks américains, comme cela a été plusieurs fois le cas par le passé. Il y a quelques mois, le marché avait été enthousiaste suite à l’annonce du département de l’énergie américain concernant la réduction de l’offre de pétrole dans le but de dynamiser la demande. Le niveau de stock annoncé aura donc une influence certaine sur l’évolution de ces deux devises.

Le point de vue graphique

Parallèlement, on a pu constater que malgré les bons chiffres du marché de l’emploi canadien, la devise n’avait pas pu en tirer profit alors que le dollar américain reste quant à lui stable, voire même figé, car suspendu aux conclusions que doit délivrer cette semaine la Banque fédérale américaine concernant sa politique monétaire. Si vous désirez placer votre argent dans cette paire de devises, alors sachez que les avis Ava Trade et les avis NessFX concernant le USD/CAD devront être complétés par une analyse technique que vous devrez effectuer personnellement en étudiant l’évolution graphique des cours. Si vous entreprenez cette démarche, vous pourrez constater que le cours est actuellement au bord d’un break-out qui permettrait à la paire de devise de pouvoir progresser en vue de venir travailler une résistance d’importance avec la zone des 1,31 CAD.

Casino en ligne : Paysafe va lancer une nouvelle carte de retrait

Les sociétés Emerchants et Paysafe viennent de signer un partenariat afin de pouvoir lancer une nouvelle carte qui permettra à tous les joueurs de casino en ligne de retirer instantanément leurs gains de jeux (machine à sous, roulette…). Avec cette nouvelle carte de paiement, les joueurs pourront donc retirer leurs gains facilement, et ce sur n’importe quel casino en ligne, que ce soit Monsieur Vegas Casino ou le casino Majestic Slots. Les gains générés grâce aux bonus des casinos qui n’exigent pas de conditions, comme le bonus Luckland Casino, vont pouvoir eux aussi être retirés en toute facilité.

Une solution de paiement intéressante

Le nombre de joueurs en ligne est de plus en plus important, et force est de constater que les solutions de paiement proposées actuellement par les casinos en ligne ne sont pas toutes suffisamment performantes. Cette nouvelle carte de paiement tombe donc à point nommé et risque de faire de nombreux adeptes. À l’heure actuelle, il est possible de retirer ses gains ou de déposer de l’argent sur les casinos en ligne grâce à des méthodes de paiement du type Neteller, mais les utilisateurs de la solution PaySafeCard non pour l’instant pas cette possibilité. Mais le partenariat passé entre Emerchants et PaySafeCard devrait remédier à ce problème étant donné que les joueurs pourront grâce à cette nouvelle carte effectuer des dépôts ou des retraits de façon rapide et simplifiée. Elle devrait également permettre de pouvoir réaliser des transactions diverses sur internet ainsi qu’en magasin, tout en permettant également de pouvoir retirer de l’argent à travers des distributeurs de billets.

Baisse du baril suite à la réunion de l’Opep

Le prix du baril de pétrole, suite à la dernière réunion de l’Opep, a perdu plus de 10% de sa valeur en l’espace de quelques jours. Cette baisse importante témoigne en réalité de l’inquiétude grandissante des marchés vis-à-vis de l’immobilisme de l’Opep quant à une prise de décision pour soutenir les cours de l’or noir. De plus, c’est aussi la hausse du dollar qui justifie cette baisse spectaculaire. Les investisseurs attendaient beaucoup de la réunion de l’Opep qui s’est tenue la semaine dernière et ont ainsi vivement exprimé leur déception face à l’absence de décision concrète de l’organisation quant à la mise en place d’une politique de relance pour le baril. Il était attendu que l’Opep exprime une prise de position autour d’une baisse de la production. Mais l’organisation a sous-entendu, au détour d’un communiqué, qu’elle pourrait supprimer le plafond de la production du brent, prenant ainsi a contre-pieds les marchés. Le jour de la tenue de cette réunion, le cours du baril a chuté de plus de 5%.

Autres facteurs explicatifs

Également, la perspective de la décision de la réserve fédérale américaine vient influer sur le cours du baril. Si la FED décide de relever ses taux directeurs, cela aura pour conséquence mécanique de valoriser le dollar et donc le cours du pétrole. C’est l’une des rares perspectives de rebond possibles pour l’or noir, mais la plupart des analystes se montrent bien pessimistes quant à une éventualité de progression durable du pétrole sur le moyen et long terme. Les évolutions des matières premières sont des données importantes à prendre en considération pour trader en ligne. Pour cela, il convient de s’équiper en termes de flux informatifs dans le but de suivre la bourse en direct et ainsi être en mesure d’effectuer des prises de position dans un timing le plus performant possible.

Crédit immobilier : vers une baisse de 0,10% des taux

Alors que les taux de crédit immobilier ont connu une légère hausse depuis ces derniers mois, ils semblent se stabiliser actuellement, voire diminuer chez certaines banques. En moyenne, une dizaine de grandes banques historiques ont revu à la baisse leur taux de prêt immobilier à hauteur de 0,10%.

Cette baisse s’explique par plusieurs raisons dont notamment la diminution des taux d’emprunt de l’État ainsi que la politique des établissements bancaires qui cherchent dès à présent à commercialiser leurs offres de crédit pour atteindre leurs objectifs 2016. D’ici la fin de l’année, les taux devraient donc rester très intéressants, une tendance qui devrait s’observer jusque début 2016.

La plupart des taux les plus intéressants sont cependant réservés aux meilleurs profils, c’est-à-dire aux emprunteurs disposant des plus hauts revenus. Certaines banques ont toutefois abaissé leur taux de prêt immobilier à tous les types de profil, et ce même pour les durées de 20 ans, afin de pouvoir attirer de nouveaux primo-accédants.

En moyenne, on peut ainsi espérer obtenir un taux de 2,25% sur 15 ans, de 2,60% sur 20 ans et de 3% sur 25 ans. Mais pour les personnes ayant des revenus de moins de 40 000€ par an, le taux moyen est de 3,30% sur 20 ans, alors que pour les profils ayant des revenus annuels supérieurs à 80 000€, le taux descend à 2,30%. Un écart qui reste encore très important entre les différents profils d’emprunteurs.

Enfin, les taux de prêt immobilier proposés par les établissements de type banque en ligne semblent particulièrement intéressants, en étant même légèrement inférieurs à ceux pratiqués par les banques historiques. Cependant, les banques en ligne favorisent elle aussi les profils haut-de-gamme.